SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

Sortie : Thi4f

Samedi, 1 Mars, 2014 - 17:23 (Dernière maj : ven, 28/03/2014 - 18:37)
Sortie : Thi4f
Crédits image : Square Enix
Véritable monument du jeu d’infiltration, la série des Thief est mythique en beaucoup de points. Ce quatrième opus est-il à la hauteur ?

Un jeu d’infiltration qui fait du bruit, c’est un peu comme ça qu’il faut définir la campagne publicitaire de Thi4f. Il faut dire que Square Enix a mis les petits plats dans les grands pour « le grand retour de la meilleure saga d’infiltration de tous les temps ».

Oui mais voilà, il ne suffit pas de ressusciter une franchise et d’aligner les dollars pour faire un bon jeu (Atari en sait quelque chose avec Alone in the Dark) car le dernier Thief s’est fait descendre par toute la presse qui, unanime, qualifie le jeu d’énorme arnaque.

Il faut dire qu’en termes de level design ou de phases d’infiltrations, même les derniers Splinter Cell ou Dishonored font mieux, le jeu profitant d’une très faible liberté de mouvement ou d’un faible panel de choix quant à la stratégie à adopter lors d’une phase d’infiltration…pas terrible !

Le scénario n’est pas en reste puisque sans relever le niveau de l’intrigue voir de la fin du jeu totalement bâclée, les ellipses et autres flash-back sont utilisés avec très peu de maitrise.

Le jeu a reçu un joli 68/100 sur Metacritic, la presse francophone et anglaise étant les plus virulentes puisque par exemple Dinowan chez jeuxvideo.com lui attribue un 10/20, Dr Chocapic chez Gamekult ne lui donne pas plus avec un 5/10 et Aymeric Lallée chez Gameblog lui donne 3.5 étoiles sur 6.

Simple hasard ou ironie du sort, la série des Dark Project (ou Thief en anglais) fut d’abord éditée par Eidos Interractive et développée par Looking Glass. Pour ce quatrième volet, c’est Square Enix qui reprend le rôle d’éditeur et Eidos Montréal celui de développeur. Eidos, éditeur du Tomb Raider de 1996 et Square Enix, éditeur de Tomb Raider 2013, pas étonnant que Thi4f ressemble plus à un épisode raté des aventures de Lara qu’à un véritable jeu d’infiltration.

Commentaires