SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

Rob "After The Smoke" Coin

Vendredi, 14 Mars, 2014 - 16:31 (Dernière maj : ven, 28/03/2014 - 14:00)
Rob "After The Smoke" Coin
A la découverte d'After The Smoke et du génie créatif de l'autodidacte Rob Coin.

Cela vous est très certainement déjà arrivé. Quelques-uns le qualifieront de pertes de temps, d'autres de passage nécessaire pour découvrir ces petits bijoux que le net sait parfois sortir en ces temps de "sur création" artistique. Je veux bien évidemment parler de ce j'appelle mes / vos digressions interweb. Cette façon de zapper sans zappette, de cliquer au fil de la nuit sur différentes URL. Commencer par une recherche classique sur Wikipédia et finir deux heures plus tard à lire la biographie de ce charmant Albert Fish (que je vous laisse découvrir).

C'est de cette façon que je suis tombé sur After The Smoke et son génie à tout faire : Rob Coin.



J'étais ce jour-là en train d'écouter la mélancolique musique électronique d'"XXYYXX" lorsque YouTube me proposa d'aller faire un tour sur la chaine d'un dénommé After The Smoke. Je ne vous cache pas ma surprise en voyant débarquer à l'écran ces femmes à tête de mammifères se trimbalant dans un espace contigu au son de la chanson "OIAM". Surpris certes, mais de la meilleure des manières ! 



Malgré un démarrage visuel à base d'icône "Hypsterienne", le triangle en tête de gondole, je fus sous le charme. Et puis qui suis-je, ayant moi-même cette forme géométrique sur le bras, pour fustiger ceux qui l'utilisent ? 

Toujours est il que cette mélodie m'est resté dans la tête au point d'aller chercher un peu plus loin. En zappant de "Typical Week-End" à "Come and Leave" en passant par "Can't Deny", mes oreilles ne furent pas les seuls à se délecter. Tous leurs clips et autres créations visuels font preuve d'une imagination et d'effets de montage à faire pâlir un albinos.



Originaire de Tallahassee en Floride, ce groupe de rap aux accents hip-hop colorés d'électronique, doit paroles, découpages, et certaines réalisations, à Rob coin qui déclare à ce sujet : "J'ai rassemblé tout l'argent que j'avais, acheté un appareil photo, et je me suis servi des essais et erreurs que j'ai pu commettre pour mettre en image une vision que j'ai eue dans ma tête. La seule formation que j'ai jamais eue est d'être un graphiste.  J'ai  tout simplement grandi en dessinant. J'essaye juste de traduire cet œil artistique pour un aspect plus technique." (allhiphop.com).

L'autodidacte fait des merveilles en mélangeant effets "ostentatoires" et montage des plus classiques. Un cocktail détonnant !

Si l'envie vous prend d'en découvrir plus, pas besoin d'avoir un oncle Américain pour avoir accès à toutes leurs œuvres musicales. En vous rendant sur leur Tumblr, vous pourrez écouter gratuitement et en toute légalité nombre de morceaux, tout en vous régalant des différents gifs postés, de bons ou mauvais goût.

Quant à moi, je retourne dans mes digressions interweb pour vous trouver de nouvelles pépites !

Commentaires