SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

Le Top 10 des films de cette fin d'année

Mercredi, 19 Novembre, 2014 - 17:07 (Dernière maj : mer, 19/11/2014 - 17:25)
Le Top 10 des films de cette fin d'année
Retrouvez les 10 films les plus attendus de cette fin d'année 2014, avec leurs bandes annonces !

Alors qu’Interstellar et Gone Girl occupent encore avec brio nos écrans, que le troisième volet d’Hunger Games arrive, accompagné du nouveau Haggis, il est temps de faire un point sur les films qui vont marquer notre fin d’année 2014. Une année déjà magnifique qui ne demande qu’à se terminer en apothéose. Mais y arrivera-t-elle ? Voici le Top 10 des (gros) films les plus attendus, d'aujourd’hui au 31 décembre.

10. Les Pingouins de Madagascar

Sortie le 17 décembre

C’est le seul film d’animation mainstream des fêtes, il risque donc de cartonner, d’autant qu’il met en scène des personnages populaires chez le grand public : les improbables pingouins de la franchise Madagascar. C’est le troisième gros film de Dreamworks en 2014, après le catastrophique Mister Peabody et l’excellent Dragons 2. Le studio est donc capable de souffler le chaud et le froid. Pour ce qui est des Pingouins, les craintes sont grandes : la bande-annonce n’augure rien de bon et on peut imaginer qu’il sera dans la lignée de Madagascar 3, le plus mauvais des Dreamworks, ou du Chat Potté, piètre production. Laissons leur néanmoins une chance.

9. Puzzle

Sortie le 19 novembre

Les films de Paul Haggis sont des événements depuis son impressionnant Collision (Crash en VO). Amoureux des films en puzzle, il ne laisse guère de doute avec celui-ci, le titre étant une référence directe à ce qu’il affectionne tant. Cette fois, nous y suivons trois couples liés par un même secret. Le casting est impressionnant puisqu’on y retrouve Liam Neeson, Olivia Wilde (qui n’a jamais été aussi sublimée par une caméra), James Franco, Mila Kunis, la fabuleuse Maria Bello, Kim Basinger ou encore Adrian Brody. Les critiques sont mitigées mais pas de quoi nous briser toute envie de le voir.

8. The Riot Club

Sortie le 31 décembre

Ce film, présenté par l’ami Cardell dans l’émission Cult’N’Click, évoque le fameux Riot Club, groupe très fermé d’Oxford rassemblant l’élite de la jeunesse anglaise. Deux étudiants font tout pour y rentrer. Ce film rassemble quelques uns des acteurs tendances et bogoss du cinéma américain, comme Sam Claflin de Hunger Games, Max Irons des Ames Vagabondes ou Douglas Booth de Noé (détestable dans ce film). On y retrouve la très bankable Nathalie Dormer de Game of Thrones et la délicieuse Jessica Brown Findlay, salement amochée par le Fappening mais bourrée de talent (Downton Abbey, Black Mirror). Rien que pour elle, le déplacement vaut le coup.

7. Hunger Games – La Révolte Partie 1

Sortie le 19 novembre

Les aventures de Katniss contre le Capitole reprennent dans un ultime volet en deux parties, chose à la mode malheureusement. Les premières critiques évoquent un film introducteur au bouquet final, rien de très rassurant. Ce film signera néanmoins les débuts dans la franchise de Nathalie Dormer et Julianne Moore. C’est aussi une des dernières occasions de voir Philip Seymour Hoffman, décédé depuis.

6. The Search

Sortie le 26 novembre

Lorsque la première bande-annonce du film de Michel Hazanavicius (The Artist) était apparue, peu avant Cannes, l’excitation était à son comble : traitant d’un sujet grave et méconnu (la Tchétchénie), il apparaissait ambitieux et voué au triomphe. Mais voilà, la diffusion sur la Croisette ne semble rien avoir confirmé : film long et très inégal. Un nouveau montage a donc été réalisé et le film semble en être sorti grandi, les critiques étant bien meilleures.

5. Night Call

Sortie le 26 novembre

C’est un intriguant Jake Gyllenhaal qui est au centre de ce film jugé hors-norme et perché. Journaliste raté, il passe ses nuits à suivre la police de Los Angeles afin de filmer des images chocs, faute de mieux. Excellent dans Prisonners et Enemy, Gyllenhaal s’apprête à nous livrer une nouvelle remarquable performance d’acteur. Toute la promotion étant basée là-dessus, il n’a pas intérêt à se planter.

4. Exodus – Gods and Kings

Sortie le 26 décembre

Figurez qu’avant d’être Batman, Christian Bale était Moïse. C’est son passé légendaire que Ridley Scott nous présente dans un nouveau blockbuster (polémique), où nous retrouverons également Joel Edgerton, Ben Kingsley, Sigourney Weaver et Aaron « Jesse Pinkman » Paul. Les bandes annonces dévoilées présentent un film visiblement spectaculaire. Allons-nous découvrir un Ridley Scott dans la lignée de son Gladiator ou celle du triste Robin des Bois ? Réponse juste après la dinde de Noël.

3. La French

Sortie le 03 décembre

Le réalisateur Cédric Jimenez (Eden Log) a vu grand pour son nouveau film, car c’est surement le film français le plus attendu de cette fin d’année. Dans ce polar, nous suivons un Jean Dujardin de retour en France dans le rôle d’un policier chargé de faire tomber la French Connection, une organisation mafieuse des années 70. Dujardin fera face à un Gilles Lellouche inquiétant, pour un duo qui risque de crever l’écran. Un Heat à la française.

2. A Most Violent Year

Sortie le 31 décembre

Le réalisateur de Margin Call et All is Lost veut tous nous convaincre avec ce film qui a tout pour lui : un casting 5 étoiles, un sujet fort, une ambiance pesante et envoûtante dans le New York des années 80. Oscar Isaac y joue un immigré, marié à Jessica Chastain et bien décidé à percer dans l’industrie du pétrole, en plein cœur d’une ville détruite par la corruption et la violence. Nous sommes en 1981, l’année la plus meurtrière qu’ait connu la ville américaine.

1. Le Hobbit – La Bataille des Cinq Armées

Sortie le 10 décembre

Oui, ça peut être surprenant, mais le Hobbit occupe bien cette première place. Il faut dire que la seconde trilogie de Peter Jackson sur l’univers de Tolkien fait un peu figure de mal-aimé. Pourtant, elle est bourrée de qualité, avec en premier lieu le plaisir de retrouver l’univers de la Terre du Milieu. Après une Désolation de Smaug qui se termine en pleine phrase, nous retrouverons donc nos aventuriers face au terrible dragon, à l’aube d’une immense bataille qui n’a jamais été décrite dans le roman. Loin de la Montagne solitaire, Gandalf fait face au Mal incarné par Sauron, étonnamment de retour bien avant les péripéties de Frodon. C’est l’ultime épisode de l’œuvre de Jackson, l’heure des adieux et la promesse d’une conclusion spectaculaire. La bande annonce finale est très rassurante, alors que l’excellente version longue de la Désolation de Smaug est venue prouver que Jackson savait encore y faire. Tous les ingrédients sont donc là pour passer un agréable moment, à condition que Legolas cesse de se couvrir de ridicule.

Commentaires