SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

La 3D comme outil de communication

Jeudi, 10 Juillet, 2014 - 15:05 (Dernière maj : jeu, 10/07/2014 - 15:16)
La 3D comme outil de communication
Des images et des vidéos, voici ce dont disposaient jusqu'à aujourd'hui les studios de développement pour communiquer visuellement sur leurs jeux. Les temps changent, et c'est désormais en 3D que les développeurs pourront partager avec leur public.

La 2D ? So 2000's !

Les imprimantes 3D, vous en avez forcément entendu parler. Elles sont très à la mode, de plus en plus fiables, et vont très certainement entrer dans les objets indispensables du quotidien dans très peu de temps. Pourtant, pour imprimer en 3D, il faut d'abord être capable de créer un modèle, mais aussi de le visualiser.

Jusqu'à très récemment, visualiser un modèle 3D demandait quelques connaissances ainsi que de posséder des logiciels poussés (qu'ils soient payants, ou gratuits comme Blender) et souvent difficiles d'accès. Dans ces conditions, il n'était absolument pas envisageable pour communiquer de fournir au grand public des modèles en trois dimensions. Ces objets 3D étaient soit figés sous forme d'image, soit animés sous forme de vidéo.

Vers la 3D et l'au-delà

S'il est possible dès 2007 de visionner des modèles 3D en ligne, l'installation obligatoire de plugins rend la tâche toujours laborieuse. Pourtant, des solutions d'une simplicité déconcertante sont désormais disponibles. On pense notamment aux sites tels que SketchFab, P3D ou encore Verold. Dans notre chauvinisme exacerbé, les exemples que vous allez voir ci-dessous sont tirés de SketchFab, une entreprise française alors on en profite.

Une fois votre modèle réalisé, un simple upload suffit, et boom, le tout est visualisable en ligne. Voici donc sans plus attendre un petit exemple avec cette Nintendo 2DS modélisée en 3D et hébergée en ligne (ouais une 2DS en 3D...j'essaye juste de semer un peu le trouble dans votre esprit) :

Nintendo 2DS by Corentin3D on Sketchfab

Eh oui, on peut même très simplement l'importer sur notre page internet sans aucun problème (ça ne m'a couté qu'un petit copier/coller). Lors de l'hébergemet sur le site, un lien d'embed est proposé à l'utilisateur, et il ne reste qu'à le copier coller dans le code HTML pour le voir apparaître comme par magie. Aucun plugin à installer, aucune difficulité, et l'utilisateur peut se balader dans son modèle de manière très instinctive !

Quel avenir ?

Véritablement démocratisée depuis 2013, cette technologie est encore en train de se faire connaitre, et pourtant, les perspectives sont nombreuses. J'ai jusque là parlé du jeu vidéo car c'est l'exemple le plus simple qui m'est venu en tête. Le studio Lightbulb Crew, qui développe en ce moment un nouveau MOBA appelé Games of Glory, nous a gratifié de très jolis exemples, en mettant à disponibilité du public des modèles 3D de ses personnages :

GOG - Byorn by Lightbulbcrew on Sketchfab

GOG - Jorndyr by Lightbulbcrew on Sketchfab

Bien plus parlants que de simples images ou vidéos, cette visualisation 3D permet au futur joueur d'être un véritable acteur de la visualisation, de choisir son point de vue et de s'attarder sur le détail qu'il souhaite. Un véritable rendu "comme dans le jeu", qui va plaire à de nombreux gamers sans aucun doute.

Mais on se rend vite compte que cette technologie est déjà utilisée dans d'autres secteurs sans réelle limite. Que ce soit dans la téléphonie avec HTC, le son avec Aëdle, ou même la vidéo avec Dropcam, il semble que chacun peut y trouver son compte. Dans tous ces exemples, le constructeur peut offrir à son client une vision de l'objet plus parlante et bien plus immersive qu'avec n'importe quelle autre visualisation.

Une Webcam avec DropCam :

Dropcam by Mestaty on Sketchfab

Le HTC One M8 par HTC :

HTC One (M8) in Red by HTC on Sketchfab

Des écouteurs par Aedle :

Aëdle VK-1 (Valkyrie) by aedle on Sketchfab

Conclusion

Cette technologie de visualisation 3D semble avoir de beaux jours devant elle. En restant ouverte à tous les secteurs, elle permet une meilleure visualisation par l'utilisateur final (que ce soit pour un achat futur, une impression 3D du modèle ou autre). Je suis prêt à prendre les paris : ces visualisations 3D vont accroitre leur influence sur le net et prendront rapidement une place non négligeable.

Dernière chose, ces plateformes de partage sont utilisables gratuitements, donc si vous maitrisez la 3D, n'hésitez pas à partager vos modèles !

Commentaires