SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

DotA2 : Free to Play

Jeudi, 20 Mars, 2014 - 16:51 (Dernière maj : dim, 06/04/2014 - 17:24)
DotA2 : Free to Play
Crédits image : Valve
Free 2 Play retrace le parcours de 3 champions du jeu video DotA2 produit par Valve durant l'événement The International qui a eu lieu à la Gamescom en 2011. Trois ans d'attente mais une belle vitrine pour l'E-Sport.

Free to Play est un documentaire suivant 3 personnages importants de la scène DotA durant le premier The International en 2011, un portrait croisé et une  réflexion sur le jeu vidéo compétitif, que beaucoup d'entre nous connaissent sous le terme E-Sport

Ce documentaire est sobre, explicatif et rend ces 3 acolytes attachants même si vous ne les avez jamais croisés. 

Je me permet de vous partager ce petit bijou, le commencement d'une aventure qui continue toujours pour bien des joueurs et fans sur ce jeu vieux de près de 8ans.

DotA 2, what else

Avant de parler du documentaire en lui-même, je vais m'attarder sur l'origine de DotA et surtout son histoire à travers celle de ses joueurs, sur ce jeu depuis tellement d'années qu'ils font partie du décor. Ce choix n'est pas un hasard, beaucoup les considèrent comme faisant partie des meilleurs dans leur domaine.

Qu'est que DotA? Cela signifie Defense of the Ancient, et c'est à l'origine une simple carte créée en 2003 sur warcraft 3 : Reign of Chaos. Le vrai papa du jeu est Eul. Cette carte n'était en rien compétitive. Tout le monde peut se rappeller de l'importance des Use maps setting (carte alternatif créer par des fans) pour la communauté. Ces maps avaient une place privilégiée dans le coeur des joueurs qui ne voulaient en rien jouer à un jeu pour être compétitif et pourtant... Le DotA, tel qu'Eul l'avait créé, a  bien évolué en passant entre des mains expertes chez VALVE.

Deux autres personnes ont marqué le développement de DotA. Il y a d'abord Guisnoo, le créateur de DotA Allstars, marquant le début de la compétition ainsi que l'évolution perpetuelle du game play, de cette simple petite carte jusqu'à devenir un des jeux dans le jeu les plus joués au monde. 

Petite information sympatique, Guisnoo est l'un des créateur de Leagues of Legend. Il a quitté DotA pour se lancer dans la création de ce nouveau projet qui lui aussi avait pour but de se focaliser sur la compétition. Et on connait le résultat !

L'autre personne est surement la plus importante, encore maintenant. Il s'agit d'IceFrog. Cette personne énigmatique, que nous n'avons jamais réellement vu, n'est présent que dans les crédits du jeu. C'est pourtant un petit genie de l'informatique qui a optimisé et rendu compétitif DotA puis DotA2, Papa de la nouvelle air qu'a connu le jeu. C'est lui qui a permi à la carte Warcraft III de devenir ce qu'elle est maintenant, un stand alone supporter par VALVE... Je pourrais vous faire des tartines sur ce bonhomme, mais ceci serait une ellipse bien trop importante...  Mais un grand merci et respect pour la Grenouille la plus influente du jeu vidéo.

Bon, revenons maintenant sur le documentaire, qui a une saveur particulière pour moi et pour d'autres Français car nous étions présents pour prendre part à cet événement hors normes, ce que nous voulions tous voir sur DotA à l'époque et que Valve a réalisé sur DotA2 : le meilleur tournoi du monde, le plus gros cash prize et surtout un énorme soulèvement communautaire. DotA2 est plus qu'un  jeu, c'est aussi une passion qui rassemble petits et grands et ce documentaire nous le prouve à travers l'histoires des 3 protagonistes. 

HEROS MULTICULTURELS

Ces joueurs n'ont pas été pris au hasard comme je le disais plus haut. Ils sont importants dans la communauté, 3 continents, 3 philosophies, 3 façons de jouer, 3 compétiteurs. Voici un mot sur chacun d'eux.

Clinton "Fear" Loomis

Fear est un très vieux joueur de DotA. Il est considéré comme un des joueurs les plus importants de DotA sur le continent américain. Il est vite devenu l'un des joueurs les plus influents dans ce microcosme, un des capitaines les plus reconnus.

Dans ce documentaire, Il est celui qui a surement l'histoire la plus dure des trois. J'avouerais connaitre Fear que très vaguement mais ce documentaire m'a fait changer d'avis sur tous les quand dira t'on sur Fear. Il est présenté à l'américaine, mais sans jamais déborder dans le sentimentalisme. 

Il est le parfait exemple du choc de culture entre la génération parentale et les joueurs de jeux vidéos compétitifs, bercés dans les nouvelles technologies, qui veulent se mettre à fond sur un jeu, l'équivalent pour eux de n'importe quel sport. Son histoire vaut le détour, touchante. Tous les amoureux de DotA peuvent se retrouver dans son discours et son expérience.

Benedict "HYHY" Lim

HYHY est un des joueurs les plus charismatique de la scène singapourienne. C'est une des légendes de DotA, un des meilleurs captaines dans la phase de draft où les 2 équipes choissent les héros qui vont utiliser.

Le documentaire tourne autour de son histoire entre le jeu vidéo, ses études et sa copine qui l'a quitté il y a 2ans... Beaucoup de ses scènes tournent autour de son envie de récupérer sa copine pour pouvoir avancer à nouveau dans la vie. C'est mélo à mort et ça va plaire au public asiatique, fan de drama. Cependant, pas d'effusion de bons sentiments, c'est encore une fois filmé de façon très sobre et puis un grand garçon qui se lâche devant une caméra c'est toujours beauu.. l'amour, tout ça !

Enfin le portrait de HYHY contraste énormément avec la partie lié à la plus grande scène Dota du monde : La Chine. Singapore et la Chine pourtant sur le même continent ne voient pas les jeux vidéo, dont DotA, de la même façon , de même pour la relation entre les parents et les joueurs.

Danil "Dendi" ishutin

Le dernier protagoniste, et pas le moindre, est Dendi, l'équivalent d'un Messi ou d'un Ronaldo sur ce jeu. Il est perçu comme le génie du jeu. Il a commencé très tôt les jeux vidéo et la compétition. Il a un sens du jeu qui est salué par tous. Contrairement aux 2 autres protagonistes, ce n'est pas un leader in-game, mais il est ce qui se fait de mieux dans l'un des rôle les plus importante de DotA, le Solo mid. Il a une façon de jouer qui le pousse souvent à l'excès, un peu comme AlexIch sur League of Legends.

Ce joueur est surement le joueur le plus accompli sur DotA. Il a tout gagné, et surtout, il a toujours été placé au top depuis des années, chez DTS et maintenant Na'Vi.

Le documentaire est agréable pour comprendre comment il en est arrivé là. Dendi est un clown toujours souriant et très touchant dans sa façon de communiquer avec les autres. Son portrait est surement mon préféré, on y découvre plein de petits trucs sur son style de jeu et à sa personnalité. 

L'avis Panda

Comme je l'ai déjà évoqué, ce documentaire a une saveur particulière pour moi. Etant à la Gamescom pour Team Acer pour Starcraft2, j'en ai profité pour voir l'événement DotA2 de l'année : The International. J'ai eu la chance d'être présent avec mon camarade de jeu ShiBa pour de nombreux matches quand je ne courrais pas partout, et surtout pour la Finale Na'Vi vs E-Home. C'est surement un des souvenirs les plus forts que j'ai eu dans mon periple eSport : un hangar de la Gamescom noir de monde qui regardait ou découvrait ce qui se passait pour DotA2, et surtout, une présentation, une réalisation, d'un nouveau genre qui nous faisait comprendre que l'année suivante The International 2 serait quelque chose d'encore plus grand.

Suivre DotA2 et The International est un vrai bonheur, être insomniaque est un plus. Petite information sympa, VALVE aurait décidé de changer de lieu (adieu Seattle) pour The International 4 afin de faire quelque chose d'encore plus grand.. League of Legends a posé ses valises dans le stade des Lakers... Qu'est que VALVE va nous proposer cette année en juillet ? J'ai ma petite idée...  

Dans 4 mois seulement, la quatrième édition de cet événement grandiose va prendre place et j'espère réellement voir émerger un nouveau reportage comme Free to Play. Cela fait avancer les mentalités partout dans le monde et il est clair que beaucoup de choses changent. VALVE est aujourd'hui une des compagnies qui développe une de mes passions et je me dois de leur rendre hommage.

Anecdote  : Valve a offert en avant première aux gens présent durant The International 3 en 2013 la diffussion de Free to Play, un joli cadeau pour les fans qui l'attendaient depuis 2ans. Il est regardable sur Steam en HD,  sur Youtube et sur un site spécifique

Anecdote : IceForg a refusé de vendre son projet DotA durant des années, et Blizzard ne croyant que peu aux MOBA, décida de ne pas porter plus d'importance que cela à ce pain béni qui se trouvait à leur pied... Ironie de l'histoire, VALVE cartonne avec Dota2, crée sur un moteur Blizzard au commencement, et Blizzard a décidé de lancer Heroes of The Storm..... un MOBA Like..... comme quoi  savoir saisir les bonnes opportunités n'est pas donné à tout le monde...

Pour fini en beauté voici le reportage Free to Play sur Youtube.

Crédit des photos : VALVE

Commentaires