SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

Tags

CrushCover : (I can't get no) Satisfaction

Lundi, 11 Mai, 2015 - 20:30 (Dernière maj : lun, 11/05/2015 - 20:39)
CrushCover : (I can't get no) Satisfaction
Crédits image : Santiago Trejo
CrushCover c'est un crush, plus forcément tout jeune, et sa ribambelle de reprises, détournements, samples, bref, une sélection de ce qu’il a pu inspirer. Aujourd’hui, classique parmi les classiques d’un groupe qui l’est tout autant, « (I can't get no) Satisfaction » des Rolling Stones.

L'original

Mais qu'est-ce que ce "(I can't get no) Satisfaction" :

  • Un riff simpliste mais percutant, tombant du ciel en pleine nuit sur Keith Richards comme une pollution nocturne;
  • Une première tentative d'utilisation de la fuzztone box de Gibson;
  • Des paroles relatant la désillusion de Mick Jagger dans sa découverte des Etats-Unis.

Oui mais voilà, le riff est diablement efficace, la disto est identifiable entre mille et les paroles font mouche, notamment celles du dernier couplet. Dans une fulgurance transgressive, Mick Jagger y avoue ne pas être de ceux qui ont peur d'aller au turbin, même les soirs où il y a du sang sur le dancefloor. La mayonnaise prend, l'Histoire est en marche. Satisfaction signe l'envol de la carrière international des Stones.

Aretha Franklin, The Residents, Jerry Lee Lewis, Otis Redding, Jimi Hendrix, les Shadows ou encore Eddy Mitchell, la liste des artistes ayant repris ce titre est plus longue que le bras de Mr. Fantastic. Synthèse oblige, voici la shortlist CrushCover :

Paolo Fresu Devil Quartet (2012)

Paolo et ses gais lurons nous gratifient ici d'une reprise jazzy bien péchue, loin de la facilité laidback que l'on était en droit redouter.

Bjork & PJ Harvey (1994)

Le duo que personne n'avait vu venir. Où quand deux icônes de la musique sans concession mais aux univers diamétralement opposés se retrouvent sur la scène des BRIT Awards. L'histoire raconte que Bjork a choisit PJ pour éviter de partager la scène avec Meat Loaf. Je n'aurais pas craché dessus.

Fatboy Slim - The Satisfaction Skank (2000)

Funk soul brother + pierre qui roule = Mash up étincellant.

Devo (1978)

Les Stones sont connus pour ne pas être les derniers à s'en enfiler dans le  cornet, mais chez les synthpunks de DEVO, on double la dose de psychotrope.

Britney Spears (2000)

La musique a connu des heures sombres dans les années 90, les générations futures doivent le savoir. De toute façon le petit guilty pleasure s'imposait de lui même, voilà qui est chose faite.

--

Ce premier CrushCover s'arrête ici. Bien sur beaucoup d'autres reprises ont été faites et certaines méritaient peut être plus leur place dans cette liste. Si vous pensez que c'est le cas, n'hésitez pas à nous le faire savoir !

Commentaires