SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

Critique flash : Magic Mike XXL

Mardi, 14 Juillet, 2015 - 16:14 (Dernière maj : mar, 14/07/2015 - 16:14)
Critique flash : Magic Mike XXL
Strip-tease, danse, Channing Tatum et faux semblant, que vaut ce Magic Mike XXL?

La critique flash sur Crushover est un avis concis et clair sur un film, un épisode, une saison en moins de 500 mots.

Mike ne danse plus, il fait des meubles et n’arrive pas à rejoindre les deux bouts. Sa copine est partie, le laissant là avec sa bague de fiançailles. Quand Tarzan, Ken, Tito et Richie lui proposent une ultime sortie avant la retraite de leur groupe des Kings of Tampa, il part sur les routes direction Myrtle Beach et sa convention du strip-tease.

Magic Mike premier du nom était une sympathique et étonnante production signée Steven Soderbergh (Ocean’s Eleven, Traffic), un piège à l’image de The Girlfriend Experience. Derrière son sujet grivois sur un groupe de strip-teaseurs taillés dans le marbre, attirant les femmes en salles, se cachait un film plus profond qu’il n’y paraissait sur cet univers et ses personnages paumés. Privé de Soderbergh à la réalisation, mais aussi d’une partie de son casting (Matthew Mc Conaughey, Cody Horn, Alex Pettyfer, Olivia Munn), on pouvait craindre le pire pour ce Magic Mike XXL, d’autant que sa promotion n’a pas fait dans la finesse, avec envoi de strip-teaseurs dans plusieurs rédactions notamment. S’il n’est pas aussi profond que son aîné, Magic Mike XXL lui reste fidèle, n’abandonnant pas tout au déluge de corps nus sculptés.

Encore une fois, les chippendales apparaissent comme des losers manquant de confiance en dehors de la scène, se cherchant un avenir, baignant dans une bromance pleine de second degré et victimes de l’image qu’ils cultivent : aux yeux des femmes, ils ne sont que des danseurs au cœur d’Apollon. « Je fabrique des meubles, Ken est artiste, Tito veut vendre des glaces. » « Oui vous êtes des stripteaseurs, pourquoi ne pas le dire tout de suite ? » Comme dans le précédent volet, le film tacle ainsi doucement son public, essentiellement présent dans la salle obscure pour voir Channing Tatum et ses copains torse nus.

Néanmoins, au cours de ce périple délirant, Magic Mike XXL apparait aussi comme un film féministe sur les plaisirs cachés, la frustration, les différentes formes de la beauté, des femmes libérées qui s’assument emmenée notamment par Jada Pinkett et Andie MacDowell. Un sujet frais et loin d’être bête. 

Magic Mike XXl : 3/5

Magic Mike XXL apparait donc comme un film léger, parfois malin, totalement décomplexé, aux scènes de danse très efficaces et sexy, frustrant indéniablement les hommes qui, comme moi, n’ont pas la musculature d’un Channing Tatum parfaitement dans son élément. Pas cool, Channing. 

USA. Sortie le 8 juillet 2015. Réalisé par Gregory Jacobs. Avec Channing Tatum, Kevin Nash, Joe Manganiello, Matt Bomer, Adam Rodriguez, Amber Heard, Donald Glover, Jada Pinkett Smith, Elizabeth Banks, Stephen Boss, Andie MacDowell... Durée : 1h55.

Commentaires