SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

Tags

Bar room stories : été

Lundi, 22 Juin, 2015 - 21:28
Bar room stories : été
Pendant qu'hier, premier jour de l'été, vous vous trémoussiez devant des interprétations plus que personnelles de Nirvana à l'angle d'un tabac ou d'un restaurant asiatique, nous vous préparions le débat de la semaine sur l'été. A suivre donc, une bar room storiy à déguster en marcel, les pieds à l'air et cocktail-parasol en main.

La clinique - Playa

iFe : Playa... Ouhouu playa... (avec le 360p pour l'authenticité)

Mungo Jerry - In The Summertime

Ludo : Roh tu berces mes années primaire/collège ! (je dois t'avouer que je ne situe plus trop) Pour te remercier je t'offre un peu de joie et de plaisir dans ton coeur avec le classique (et seul tube) de Mungo Jerry : In The Summertime. Les plus "belles" rouflaquettes du monde de la musique et Chh chh-chh !

Max Richter - Summer 1

iFe : J'ai retenu classique et madeleine de Proust. Du coup je te colle une dose de 4 saisons de Vivaldi, dans sa version revisitée par Max Richter pour Deutsche Grammophon avec Daniel Hope en premier violon. Roulez jeunesse.

The Drums - Let's Go Surfing

Ludo : Te répondre avec les Beach Boys aurait été trop facile, bien qu'extrêmement amusant. Je vais donc te proposer quelque chose de plus récent mais tout aussi rafraichissant. Hey copain ! Tu viens surfer avec moi ?

Deftones - My own summer

iFe : J'peux pas surfer, avec la canicule ma planche est collée au bitume.

The Beatles - Here Comes The Sun

Ludo : Ecoute, "little darling", le soleil arrive, l'hiver a été long mais c'est terminé : tout va bien...

Nina Simone - Summertime

iFe : Parce que documentaire netflix, parce que laurynn hill, ou tout simplement parce que madame Nina Simone. Un classic, un intemporel, un summertime.

Lana Del Rey - Summertime Sadness

Ludo : Tu parles de "Summertime", je me sens obligé de te parler du spleen qui va avec. Je ne sais pas si tu te souviens il y a trois ans quand je te disais que la voix d'une jeune Californienne allait faire mal au monde de la musique, aujourd'hui je me permets de te le rappeler.

Hypnolove - Holiday rêverie

iFe : Au minima incongru et loufoque, Hypnolove c’est l’excentricité bien placé. Guilty pleasure, sunshine-pop, ça s’étiquette comme/autant qu’on veut, le titre des berlino-toulousains n’en reste pas moins imparable avec ses accents zouk décomplexés. Bruits des vagues (playa…), petit riff funky, percus des îles, se mélangent dans un appel constant à la danse/transe. Difficile de faire une conclusion plus estivale.

Bananarama - Cruel Summer

Ludo : Je vais finir par te proposer un chart-breaker, le genre de tube qui reste collé dans ta tête mais qui ne vaut pas plus cher qu'une boite d'allumettes vides. (pour les plus jeunes, une allumette est l’ancêtre de ce qui servait à allumer l'ancêtre de vos cigarettes électroniques) Ne me remercie pas pour ce moment de détresse, et cette soirée gachée par cette mélodie ancrée dans ton cerveau !

--

Il est maintenant libre à vous de nous décrire comment vous voyez votre saison à venir. De notre côté,  à en croire cette Bar Room Story, elle devrait suivre la prophétie d'Eric Charden qui fut un temps clamait:
 

L'été s'ra chaud l'été s'ra chaud, Dans les t-shirts dans les maillots.
L'été s'ra chaud l'été s'ra chaudd'la Côte d'Azur à  Saint-Malo. Ooooh...

Commentaires